Notre blog

L'actualité de l'association.
Un noir véritable

Entreprendre à zéro franc est possible pour tous!

Un entrepreneur est un surhomme. Il crée et se crée au fil du temps, dans la peine et la joie. L’entrepreneuriat n’est pas, pour ainsi dire, un long fleuve tranquille. En ce jour du 31 mai 2019, nos jeunes entrepreneurs du programme Oriented l’ont compris. Ils sont allés découvrir et apprendre. A chaque minute, leurs yeux brillaient face aux jeunes ingénieurs de KemitEcology, une entreprise sémi-industrielle qui oeuvre dans la transformation du charbon écologique.

Ensemble avec ces jeunes, nous avons compris que l’éveil entrepreneurial est primordial pour les sociétés émergentes. On ne se lève pas un matin pour entreprendre. Et, surtout, il faut éviter de courir; car à chaque carrefour, il y a un obstacle.

Chaque jour, les jeunes aiment écouter des histoires, des Success Stories. Jack Ma, Bill Gates, Tony Elumelu, Dangote… Or, derrière ces figures et personnalités, il n’y a que des sacrifices. Des nuits sans sommeil, du dévouement au travail. Entreprendre n’a rien à voir avec l’aliénation. C’est le discours des paresseux. L’entrepreneuriat est contre l’oiseveté, le défaitisme et le vice. Les jeunes entrepreneurs de KemitEcology l’ont démontré à nos jeunes, avec des exemples précis et des accomplissements visibles.

Il y a cependant quelques erreurs à ne pas commettre. Se lever un matin sans maîtriser son objet est un leurre. Ils sont ingénieurs pour certains en écosystèmes forestiers, d’autres en transformation chimique industrielle ou encore en écologie. Ce sont des scientifiques et non des goujats. Cela a permis à nos jeunes porteurs de projets de comprendre la nécessité d’entreprendre dans son domaine de prédilection, qu’on soit artisan, musicien, botaniste, mécanicien, etc. Le point d’ancrage est l’identification d’un problème social, dans notre cas, et la solution que nous apportons. Voilà l’entrepreneuriat en couleurs. C’est ce message que les jeunes ont reçu et c’est celui que nous véhiculons à la jeunesse camerounaise et celle d’Afrique en général.

Leave a Reply